Conférence avec Kamel Daoud

 
Quand :
19 mars 2020 @ 19 h 00 min – 20 h 30 min
2020-03-19T19:00:00+01:00
2020-03-19T20:30:00+01:00
Où :
Bibliothèque Municipale du 1er Arrondissement
7 rue saint polycarpe 69001 Lyon
Coût :
Gratuit
Contact :
Bibliothèque Municipale de Lyon 1er
04 78 27 45 55
Conférence avec Kamel Daoud - Editions Actes Sud

Meursault, contre-enquête

de Kamel Daoud,
Editions Actes Sud

Rencontre organisée en collaboration avec l’Association France Algérie Rhône Alpes et ses partenaires du collectif France Maghreb (CARA, Coup de soleil, Maison des passages) et la CICLIM.
Animée par Benamar Médiene, auteur et Professeur des Universités, et Touriya Fili-Tullon, Présidente de la CICLIM et Maîtresse de conférences en littératures francophones et comparées à l’Université Lyon2.

(Inscription directement auprès de la Bibliothèque Municipale de Lyon 1er au 04 78 27 45 55)

L’avis de l’éditeur :
Il est le frère de « l’Arabe » tué par un certain Meursault dont le crime est relaté dans un célèbre roman du XXe siècle. Soixante-dix ans après les faits, Haroun redonne un nom et une histoire à Moussa, mort par hasard sur une plage d’Alger trop ensoleillée. Soir après soir, dans un bar d’Oran, le vieillard rumine sa solitude, sa colère contre les hommes qui ont tant besoin d’un dieu, son désarroi face à un pays qui l’a déçu.
Etranger parmi les siens, rage et frustration inentamées, il voudrait clore cette histoire et mourir enfin. Hommage en forme de contrepoint rendu à « L’étranger » d’Albert Camus, « Meursault. contre-enquête » joue vertigineusement des doubles et des faux-semblants pour évoquer la question de l’identité et des héritages qui conditionnent le présent.

Kamel Daoud
A propos de l’auteur :
Né en 1970 à Mostaganem (300 km à l’ouest d’Alger), Kamel Daoud a suivi des études de lettres françaises après un bac en mathématiques. Journaliste au Quotidien d’Oran – troisième quotidien national francophone d’Algérie –, il en a été le rédacteur en chef de 1994 à 2015, et a tenu pendant quinze ans la chronique quotidienne la plus lue d’Algérie. Ses articles sont régulièrement repris par la presse française et internationale (Libération, Le Monde, Courrier international, New York Times…). Depuis 2014, il tient une chronique hebdomadaire dans Le Point. Kamel Daoud vit à Oran.
Son premier roman, « Meursault, contre-enquête », traduit dans plus de trente-cinq langues, a rencontré un immense succès dans le monde et a notamment reçu en 2015 le Goncourt du premier roman. Prix Lagardère du meilleur journaliste de l’année en 2016, il a reçu le prix Livre et Droits de l’Homme 2017 pour « Mes indépendances », qui rassemble près de deux cents textes publiés entre 2010 et 2016. Son roman « Zabor ou Les Psaumes », publié en 2017, a obtenu le prix Transfuge du meilleur roman de langue française et le prix Méditerranée. La Grande Médaille de la Francophonie de l’Académie Française lui a été remise en 2018. En 2019, Kamel Daoud est le premier titulaire de la nouvelle chaire d’écrivain de Sciences Po autour de l’écriture créative.