Sep 072012
 
Certaines n'avaient jamais vu la mer

L’histoire que nous conte Julie Otsuka n’est pas banale :

Imagine-t-on que des centaines de jeunes femmes japonaises quittèrent leur pays au début du 20ème siècle pour s’en aller rejoindre leur futur époux sur le sol américain ?
Pour nombre d’entre elles qui n’étaient pas même encore sorties de leur province, le déracinement fut brutal.

Délicate et attentionnée, Julie Otsuka réussit parfaitement à sublimer le récit de leurs pérégrinations. On savoure sans retenue cette étrange mélopée où la mélancolie le dispute à la candeur.

« Certaines n’avaient jamais vu la mer », Julie Otsuka, Ed. Phébus, 15.00 euros TTC.