Dédicace de Jérémie Moreau pour La saga de Grimr aux éditions Delcourt

 
Quand :
16 décembre 2017 @ 15 h 00 min – 19 h 00 min
2017-12-16T15:00:00+01:00
2017-12-16T19:00:00+01:00
Où :
Librairie L'Esprit Livre
76 Rue du Dauphiné
69003 Lyon
France
Coût :
Gratuit
Contact :
Librairie L'Esprit Livre
04 72 91 69 50

La saga de Grimr - Jérémie Moreau - Editions Delcourt

La saga de Grimr

de Jérémie Moreau,

Editions Delcourt

 

Dédicace BD à ne pas louper !
Jérémie Moreau, jeune dessinateur talentueux du Singe de Hartlepool sur un scénario de Wilfrid Lupano sera des nôtres le Samedi 16 décembre pour signer son nouvel et somptueux album solo « La saga de Grimr » paru aux éditions Delcourt.
Venez découvrir ce jeune artiste surdoué du 9eme art qui associe la puissance évocatrice des mots à des illustrations à couper le souffle.

(Il est recommandé de s’inscrire).

L’avis de l’éditeur :

La Saga de Grimr est une quête d’identité tragique dans un décor grandiose. Le héros y est confronté à chacun des piliers de la culture islandaise : le prestige de la généalogie, le culte de la loi et la superstition.

1783. L’Islande, accablée par la misère, doit encore subir le joug du Danemark. Et le sort de Grimr, devenu orphelin, est plus cruel encore dans ce pays où l’homme se définit d’abord par son lignage. Doté d’une force impressionnante, il se sait capable de rivaliser avec les plus fameux héros de saga même s’il n’est le fils de personne. Il ne lui manque que l’opportunité de prouver sa valeur…

Jérémie Moreau
JÉRÉMIE MOREAU est né en 1987 en région parisienne. Il vit à Valence.
Dès l’âge de 8 ans, il participe chaque année au concours de la BD scolaire d’Angoulême et obtient le Prix à 16 ans, en 2005. Il poursuit des études aux Gobelins, dans la conception de films d’animation. Cette expérience lui fait découvrir un dessin plus en mouvement et plus expressif. Auteur prometteur, il reçoit le Prix Jeunes Talents au Festival d’Angoulême en 2012 et est contacté par Wilfrid Lupano pour « Le Singe de Hartlepool » (2014). Afin de coller au graphisme british, il va puiser son inspiration du côté de Quentin Blake, Ralph Steadman ou Ronald Searle. En parallèle, il travaille dans le cinéma d’animation, comme “character designer” (Moi, moche et méchant 2 et Le Lorax). Ensuite c’est l’aventure solo qui démarre avec « Max Winson » (2014) et « Tempête au haras » (2015)