sept 282016
 
Le grand jeu - Rivages

Petite philosophie de la funambule !

Le grand jeu

de Céline Minard, éditions Rivages

L’aire de jeu choisie par la narratrice est un terrain de vingt-trois kilomètres carré, coupé en deux par un massif montagneux. Ce terrain servira à son « grand entraînement », sorte de retraite spirituelle sans limitation dans le temps, qu’elle nous relate dans son journal intime qui se veut le plus factuel possible : détails sur l’aménagement de son habitacle, sur l’énergie choisie, inventaire des réserves, technique de jardinage et d’alpinisme, tout semble parfaitement sous contrôle…

Jusqu’à l’apparition d’un imprévu ? D’un accident ?

Question après question, Céline Minard pose les bases d’une réflexion profonde sur la solitude et l’acceptation du monde qui nous entoure.

Une réflexion qui aboutira dans un final grandiose et plein d’humour.