sept 262017
 
L'écliptique - Benjamin Wood - Robert Laffont

L’île de la création ?

L’écliptique

de Benjamin Wood, éditions Robert Laffont

Le syndrôme de la page blanche est la maladie honteuse de l’écrivain mais aussi une source d’inspiration première. Bon nombre d’entre eux sont partis de ce blocage chronique pour démarrer enfin une nouvelle histoire. Peu en sont revenus avec un bon roman.
A cet égard le cas Benjamin Wood est édifiant : ce petit prodige découvert avec Le complexe d’Eden Bellwether en 2014 nous revient avec un récit sur les affres de la création.

C’est grave docteur ?

Sur une petite île au large de la Turquie, une villa isolée accueille des artistes en mal d’inspiration. Une peintre écossaise séjournant dans ce refuge depuis près de dix ans va voir son quotidien bousculé par l’arrivée d’un nouveau pensionnaire…

Le diagnostic est sans équivoque : L’écliptique est une nouvelle réussite. Continuant à s’intéresser de prêt à certaines maladies psychiatriques et à dresser des portaits psychologiques fascinants et touchants, notre jeune auteur continue sur sa lancée. A lire et à prescrire d’urgence.