Pique-nique de rentrée littéraire 2017 : la folle journée !

 A la Une, Nos sélections  Commentaires fermés sur Pique-nique de rentrée littéraire 2017 : la folle journée !
sept 302017
 

Avant la rencontre ce soir avec Elena Piacentini pour son roman « Comme de longs échos » (Fleuve Editions) quelques photos de notre pique-nique génialissime, gigantissime et convivialissime de la semaine dernière.

Encore un grand merci à vous, tous les fidèles de L’Esprit Livre qui avez contribué à faire de ce déjeuner sur l’herbe un des beaux et forts moments de la rentrée.

Nous étions plus de 100 !

Etaient présents sur les tables mais n’ont pas pu goûter aux plats :

– Franck Bouysse pour « Glaise » (La manufacture de livres)
=> rencontre avec l’auteur le 27/10 !

– Jean-Marie Blas De Roblès pour « Dans l’épaisseur de la chair » (Zulma Éditions) (bisou Jean-Marie)

– Olivier Kemeid pour « Tangvald » (Gaïa Éditions)

– Patrice Jean pour « L’homme surnuméraire » (Editions Rue Fromentin)
=> rencontre avec l’auteur le 18/11 !

– Quentin Leclerc pour « La ville fond » (Les Editions de l’Ogre)
=> rencontre avec l’auteur le 06/10 !

– Romain Slocombe pour « L’étoile jaune de l’inspecteur Sadorski » (Editions Robert Laffont)
=> rencontre avec l’auteur le 29/11 !

– Nicolas Delestre pour « La petite histoire de l’embaumement en Europe au XIXe siècle (Le Murmure – éditeur à la marge)
=> rencontre avec l’auteur le 20/10 !

– Richard Wagamese pour « Jeu Blanc » (Editions Zoé)

– Eka Kurniawan pour « Les belles de Halimunda » (Sabine Wespieser éditeur)

– Colson Whitehead pour « Underground Railraod » (Éditions Albin Michel)

– Magda Szabo pour « Abigaël » (Éditions Viviane Hamy)

– Jim Shepard pour « Le maître des miniatures » (Vies parallèles)

– Rocio Bonilla pour « La montagne de livres » (Éditions Père Fouettard)

– Romain Puértolas pour « Un détective très très très spécial » (Editions La Joie de lire)

– Jean-Christophe Tixier pour « Demain il sera trop tard » (Rageot Editeur)
=> rencontre avec l’auteur le 27/01/2018

– Alain Kokor & Pascal Rabaté pour « Alexandrin » (Futuropolis)

– Vero Cazot BD & Julie Rocheleau pour « Betty Boob » (Casterman BD)

and last but not least :
– Jérémie Moreau pour « La saga de Grimr » (Éditions Delcourt)
=> rencontre avec l’auteur le 25/11 !

était présent l’année dernière sur nos tables mais pourra bientôt goûter nos petits plats lyonnais le 15/11 prochain :
Craig Clevenger pour « Le contorsionniste » (Le nouvel Attila)

L’écliptique – Benjamin Wood – Robert Laffont

 Coups de coeur, Coups de coeur de L'Esprit Livre  Commentaires fermés sur L’écliptique – Benjamin Wood – Robert Laffont
sept 262017
 
L'écliptique - Benjamin Wood - Robert Laffont

L’île de la création ?

L’écliptique

de Benjamin Wood, éditions Robert Laffont

Le syndrôme de la page blanche est la maladie honteuse de l’écrivain mais aussi une source d’inspiration première. Bon nombre d’entre eux sont partis de ce blocage chronique pour démarrer enfin une nouvelle histoire. Peu en sont revenus avec un bon roman.
A cet égard le cas Benjamin Wood est édifiant : ce petit prodige découvert avec Le complexe d’Eden Bellwether en 2014 nous revient avec un récit sur les affres de la création.

C’est grave docteur ?

Sur une petite île au large de la Turquie, une villa isolée accueille des artistes en mal d’inspiration. Une peintre écossaise séjournant dans ce refuge depuis près de dix ans va voir son quotidien bousculé par l’arrivée d’un nouveau pensionnaire…

Le diagnostic est sans équivoque : L’écliptique est une nouvelle réussite. Continuant à s’intéresser de prêt à certaines maladies psychiatriques et à dresser des portaits psychologiques fascinants et touchants, notre jeune auteur continue sur sa lancée. A lire et à prescrire d’urgence.

La ville fond – Quentin Leclerc – L’Ogre

 Coups de coeur, Coups de coeur de L'Esprit Livre  Commentaires fermés sur La ville fond – Quentin Leclerc – L’Ogre
sept 262017
 
La ville fond - Quentin Leclerc - L'Ogre

Un voyage sous acide sulfur-iste !

La ville fond

de Quentin Leclerc, éditions de L’Ogre

Bram, le héros de ce roman, pourrait bien être un parent éloigné de K, d’Ulysse ou de Candide. Bram doit simplement quitter son village pour se rendre, en bus, à la pharmacie de la ville voisine. Voyage peu aventureux, Bram n’étant pas un homme aventureux. Mais ce matin tout est différent : « La ville apparaissait minuscule au loin, semblable à elle-même. Pourtant, depuis que la ville fondait, bien des choses avaient changé. Bram n’en savait rien encore. »

Pris dans une boucle temporelle, Bram n’est pas prêt d’arriver à bon port. Le bus crève, puis tombe en panne, puis brûle… Comme l’acide, l’absurdité s’attaque progressivement à tout et c’est bien la civilisation qui semble fondre sous nos yeux dans cet étrange roman d’aventures aux accents beckettiens.

Si la métropole de Lyon n’a pas fondu d’ici là, nous vous donnons rendez-vous avec Quentin Leclerc le Vendredi 6 octobre à 19h pour évoquer avec lui le fascinant non-voyage de Bram…

Glaise – Franck Bouysse – La manufacture de livres

 Coups de coeur, Coups de coeur de L'Esprit Livre  Commentaires fermés sur Glaise – Franck Bouysse – La manufacture de livres
sept 262017
 
Glaise - Franck Bouysse - La manufacture de livres

Terre des hommes !

Glaise

de Franck Bouysse, éditions La manufacture de livres

Roman après roman, Franck Bouysse ne cesse de nous émerveiller par sa capacité à faire parler les taiseux. Son art de l’écriture n’est jamais aussi émouvant que lorsqu’il se fait l’interprète des paysages tourmentés de la ruralité et parvient à rendre beau ce qui est sombre.

Beaux et sombres, tels sont les personnages de Glaise qui en ces temps troublés de conflit mondial sont confrontés aux affres de la (sur)vie à l’arrière.

De cette terrible guerre vous n’en percevrez d’ailleurs que la lointaine rumeur tandis que le quotidien, implacable, bousculera les destinées des jeunes Joseph et Anna. La jalousie maladive de Valette, voisin mesquin et violent, les réquisitions militaires forcément injustes ou encore la dureté de l’hiver seront autant de tentatives d’étouffer leur amour naissant.

Roman de l’arrière-pays, roman de l’arrière-front, Glaise est avant tout le roman d’un auteur qui redonne ses lettres de noblesse à l’écriture naturaliste française.

Franck Bouysse posera son baluchon à la librairie le Vendredi 27 octobre à 19h.

Dans l’épaisseur de la chair – Jean-Marie Blas de Roblès – Zulma

 Coups de coeur, Coups de coeur de L'Esprit Livre  Commentaires fermés sur Dans l’épaisseur de la chair – Jean-Marie Blas de Roblès – Zulma
sept 262017
 
Dans l'épaisseur de la chair - Jean-Marie Blas de Roblès - Zulma

Pêche miraculeuse !

Dans l’épaisseur de la chair

de Jean-Marie Blas de Roblès, éditions Zulma

Le roman familial est décidemment à la mode. A surfer sur cette vague d’enquêtes généalogiques on trouve de tout mais Jean-Marie Blas de Roblès surnage en véritable autofictif de luxe. On le connaissait maître du réalisme magique, on le découvre virtuose de l’anecdote déconstruite et reconstruite.

Ce nouveau roman (puisqu’il s’agit bien d’une œuvre de fiction) est un travail de mémoire qui commence par un oubli qui transforme une simple partie de pêche en véritable course contre la montre. Notre narrateur tête en l’air et rapidement tombé à l’eau devra remonter à bord et raviver le long fil des souvenirs. L’histoire de ses parents, une enfance en Algérie, l’arrivée en France et les mots de trop, ceux qui peuvent noyer…

Un astucieux roman d’aventure maritime réduit à sa plus simple expression ou un hommage au père qui mélange réalité tangible et fiction sensible ?

L’écrivain-capitaine choisit les deux et tient bon la barre pour nous offrir un véritable petit trésor !