La sélection d’été 2022 de L’Esprit Livre : le Jubilé des coups de coeur !

 A la Une, Nos sélections  Commentaires fermés sur La sélection d’été 2022 de L’Esprit Livre : le Jubilé des coups de coeur !
Juin 042022
 

La sélection d’Eté est !

Cliquez sur l’image pour obtenir la version PDF de la sélection estivale de L’Esprit Livre

Ou bien

Rendez-nous visite à la librairie pour récupérer la version papier et en savoir encore plus sur tous nos coups de cœur en Littérature, Polar, Imaginaire, Histoire, Philosophie, Romans et Albums Jeunesse & Bande-Dessinée…!

Important :

La librairie reste ouverte tout l’été aux

horaires habituels !

Eloge de la lenteur : La sélection d’été de L’Esprit Livre

 A la Une, Nos sélections  Commentaires fermés sur Eloge de la lenteur : La sélection d’été de L’Esprit Livre
Juin 092015
 
Librairie L'Esprit Livre - Lyon 3

Lectures d’été

de L’Esprit Livre

ou l’éloge de

la lenteur…

En lieu et place de l’agitation de la rentrée littéraire qui arrivera bien assez tôt, nous vous proposons de faire un petit pas de côté et de profiter des belles découvertes que nous avons sélectionnées patiemment depuis Janvier.L’équipe de L’Esprit Livre tiendra sereinement la barre tout l’été pour vous proposer ses coups de coeur.

Hatez-vous lentement, nous vous attendons prestement !

L’Esprit Livre

Des romans pour prendre la tangente !
Jocelyne Saucier Laurent Gaudé Lucien Ganiayre
Les héritiers de la mine - Jocelyne Saucier
Danser les ombres - Laurent Gaudé
L'orage et la loutre - Lucien Ganiayre
« Les héritiers de la mine »
(Denoël)

Jocelyne Saucier excelle dans ce roman choral où les non-dits et les secrets d’une famille (très) nombreuse s’accumulent et se terrent pendant des années… Jusqu’à l’explosion !
« Danser les morts »
(Actes Sud)

A Haïti la résiliente, Laurent Gaudé nous conduit sur la route chaloupée des ombres, cette route tracée par le peuple de ceux qui restent debout. Un tourbillon de corps et de coeurs pour un texte envoûtant !
« L’orage et la loutre »
(L’Ogre)

Voilà un livre qui échappe à toute tentative de définition. Publication posthume trop vite oubliée, chef d’œuvre insaisissable car trop libre. Il faut lire Lucien et son unique roman énigmatique, frénétique et… foudroyant !
Chi Zijian
Christopher Moore
Kiko Amat
Bonsoir la rose - Chi Zijian
Sacré bleu - Christopher Moore
Tout ce qui fait Boum - Kiko Amat
« Bonsoir la rose »
(Philippe Picquier)

Le choc de deux générations dans la Chine d’aujourd’hui : Une jeune chinoise s’installe en colocation chez une vieille dame russe. Deux superbes histoires de vie qui laissent entrevoir une Chine inhabituelle.
« Sacré bleu »
(Les équateurs)

Les tribulations rocambolesques de Lessard et Toulouse-Lautrec à la recherche de l’assassin de Van Gogh dans le Paris de la Belle époque… L’humour et la folie habituels de Moore pour un roman impressionniste et impressionant !
« Tout ce qui fait Boum »
(Asphalte)

KO le club la cogne, déboulonné le gang de la clef à molette, périmé le cercle des amateurs d’épluchures diverses et variées… Votez vorticiste ! Un grand roman trangressif, aussi drôle que féroce.
Rêveries de nageur…plus ou moins solitaire
Nicolas Cavaillès
Marie Eve Sténuit
Takiji Kobayashi
Pourquoi le saut des baleines - Nicolas Cavailles
Femmes Pirates - Marie Eve Sténuit
Le bateau-usine - Takiji Kobayashi
« Pourquoi le saut des baleines »
(Le sonneur)

Drôle d’essai virtuose que voici : s’intéresser aux cétacés et à leur manie de surgir élégamment hors de l’eau pour mieux parler des hommes et de leurs aspirations ? Une immersion estivale fortement recommandée !
« Femmes pirates »
(Trésor)

S’il n’existe pas de féminin pour « pirate » ou « forban », Mary Read ou Anne Bonny n’ont pourtant rien à envier à leurs homologues masculins en matière de panache et de cruauté… Bienvenu chez les écumeuses des mers !
« Le bateau-usine »
(Allia)

Le terrible récit d’un homme engagé comme marin-pêcheur sur un navire militaire reconverti en usine. Ce petit livre de 1929 dénonçant les inégalités sociales trouve aujourd’hui un nouvel écho dans nos sociétés modernes.
Du polar sous un soleil de plomb…
Maurizio de Giovanni Matteo Righetto Michael Farris Smith
La collectionneuse de boules à neige - Maurizio de Giovanni
Bacchiglione Blues - Matteo Righetto
Une pluie sans fin - Michael Farris Smith
« La collectionneuse de boules à neige »
(Fleuve Noir)

Notre inspecteur napolitain préféré nous revient entouré d’une nouvelle brigade de choc… ou presque. Piquant, touchant, surprenant. La magie Giovanni opère une fois de plus.
« Bacchiglione Blues »
(La dernière goutte)

Dans la région de Padoue, trois truands dont l’intelligence n’est pas la principale qualité pensent avoir enfin trouvé le bon filon…Un roman drôle et déglingué qui tient autant de la farce que du roman noir italien.
« Une pluie sans fin »
(Super 8)

La douche froide ! Un vrai roman noir du sud des Etats Unis dévasté par la pluie. Une atmosphère moite, marécageuse et étouffante, entre prêches incantatoires et survivalisme.
Les grandes sagas de l’été, autrement dit « Summer is coming »…
Jean-Philippe Jaworski Fabien Cerutti Jean-Laurent Del Socorro
Chasse Royale - Jean-Philippe Jaworski
Le bâtard de Kosigan T2 - Fabien Cerutti
Royaume de vent et de colères - Jean-Laurent Del Socorro
« Chasse Royale »
(Les moutons électriques)

Une grande saga celtique aux frontières de l’Histoire et de la mythologie portée par la plume et la verve d’un Jaworski plus épique que jamais !
« Le bâtard de Kosigan T2 »
(Mnémos)

Ce roman d’aventures et d’espionnage en mêlant la véritable histoire de France à celle d’anciens peuples légendaires peut revendiquer sans rougir le parrainage d’un « Trône de fer »… le vice de la canaille française en plus !
« Royaume de vent et de colères »
(ActuSF)

En pleine guerre de religions, Marseille s’érige en République autonome. Le prix de l’indépendance ne risque-t-il pas d’être trop lourd à payer ? Un très bon premier roman théâtral et rythmé.

Le point de fusion des poches

La vie est brève et le désir sans fin

Charles dégoûté des beefsteaks - Pierre Girard
L'épouse hollandaise - Eric McCormack
Amour, colère et folie - Marie Vieux-Chauvet

Pierre Girard

« Charles dégoûté des beefsteaks »

(L’Arbre Vengeur)

Eric McComack

« L’épouse hollandaise »

(Points)

Marie Vieux-Chauvet

« Amour, colère et folie »

(Zulma)

L’appel de la forêt
L'homme qui savait la langue des serpents - Andrus Kivirähk
Roche-nuée - Garry Kilworth
La constellation du chien - Peter Heller

Andrus Kivirähk

« L’homme qui savait la langue des serpents »

(Le tripode)

Garry Kilworth

« Roche-nuée »

(Scylla)

Peter Heller

« La constellation du chien »

(Babel)

Le roman des femmes
La petite communiste qui ne souriait jamais - Lola Lafon
Les suprêmes - Edward Kelsey Moore
La ragazza - Carlo Cassola

Lola Lafon

« La petite communiste qui ne souriait jamais »

(Babel)

Edward Kelsey Moore

« Les suprêmes »

(Babel)

Carlo Cassola

« La ragazza »

(Cambourakis)

Il était une fois dans l’Ouest
Faillir être flingué - Céline Minard
Une terre d'ombre - Ron Rash
L'homme du verger - Amanda Coplin

Céline Minard

« Faillir être flingué »

(Rivages)

Ron Rash

« Une terre d’ombre »

(Points)

Amanda Coplin

« L’homme du verger »

(10×18)

Une trop bruyante solitude
Sur les ossements des morts - Olga Tokarczuk
La maison - Nicolas Jaillet
Réparer les vivants - Maylis de Kerangal

Olga Tokarczuk

« Sur les ossements des morts »

(Libretto)

Nicolas Jaillet

« La maison »

(Rue du départ)

Maylis de Kerangal

« Réparer les vivants »

(Folio)

Et on n’oublie pas les plus jeunes…
Jo Witek
Yves Grevet
E. Lockhart
Mentine : Privée de réseau - Jo Witek
Celle qui sentait venir l'orage - Yves Grevet
Nous les menteurs - E. Lockhart
« Mentine : Privée de réseau »
(Flammarion)

Le bonheur est dans les prés du Larzac sauf pour Mentine pour qui les vacances commencent au ras des pâquerettes et sans moyen de « texter » ! La galère, quoi !
« Celle qui sentait venir l’orage »
(Syros)

Après le procès baclé qui a condamné ses parents, Frida est obligée de fuir sa ville natale. Heureusement (ou pas) elle peut compter sur les « théories » des apprentis criminologues du XIX siècle.
« Nous les menteurs »
(Gallimard Jeunesse)

Le plus douloureux n’est pas de connaître le secret mais plutôt de ne pas être dans la confidence. Comme un puzzle, ce roman à suspense se dévoile morceau par morceau jusqu’à nous révéler la vérité.
Bloqué(e) en ville ?
Pas de souci, nous sommes ouverts pendant tout l’été !
Vous aurez tout le temps de profiter de notre sélection maison
Horaires d’été
Horaires normaux Fermeture Ouverture exceptionnelle
Du mardi au Vendredi9h30-12h30 / 14h-19hSamedi9h30-19h Samedi 15 août
Lundi 31 août
9h30-12h30 / 14h-19h

Librairie L’Esprit Livre

76 rue du Dauphiné
69003 Lyon
Tél/Fax : 04 72 91 69 50
www.lesprit-livre.fr

L’Esprit Livre sur Facebook :

Page Facebook de la librairie L'Esprit Livre

« Chez mon libraire » : Les libraires indépendants dévoilent leur campagne estivale

 A la Une  Commentaires fermés sur « Chez mon libraire » : Les libraires indépendants dévoilent leur campagne estivale
Juin 302014
 

Après le succès de la campagne initiale qui visait à promouvoir les atouts de la librairie indépendante, voici que nous prenons nos quartiers d’été avec une toute nouvelle série de visuels dédiés aux vacances et à l’évasion !

Campagne d'été des libraires indépendants

 

et si vous ne l’avez pas encore fait, profitez-en pour jeter un oeil à notre sélection d’été  !

La sélection des tubes de l’été par L’Esprit Livre